Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles

Elections CA SMAI 2010


Résultats des élections au Conseil d’Administration 2010

Le Conseil d’Administration est renouvelé par tiers tous les ans. Neuf sièges étaient donc à pourvoir en 2010. Neuf adhérents de la SMAI ont déposé leur candidature (les professions de foi sont visibles ci-dessous). Les résultats du vote sont les suivants, pour 281 votants (R pour membres réélus) :

  • Z. Belhachmi, 207 voix,
  • M. Bouhtou (R), 204 voix,
  • M. J. Esteban (R), 237 voix,
  • E. Gobet, 224 voix,
  • E. Godlewski (R), 225 voix,
  • F. Lagoutière, 229 voix,
  • A. Lejay, 221 voix,
  • J. Mairesse (R), 204 voix,
  • E. de Rocquigny, 215 voix.

Ces neuf candidats ont été élus.

Profession de foi des candidats élus en 2010

  • Zakaria Belhachmi, maître de conférences à l’Université Paul Verlaine Metz.
    Intérêts scientifiques : analyse et simulation numériques des EDP, analyse géométrique de formes, régularisation de problèmes mal-posés, applications en imagerie mathématique et aux problèmes inverses géométriques.
    Actions envisagées : je souhaite participer activement aux réflexions et prises de positions sur l’évolution actuelle et la réorganisation de la recherche et de l’enseignement supérieur. Je souhaite œuvrer au sein de la SMAI pour la promotion, avec les autres sociétés savantes en France et ailleurs, d’une vision du savoir qui ne soit pas exclusivement utilitaire et mercantile. Je prendrai part aux actions que la SMAI développe pour renforcer l’interdisciplinarité, au sein des mathématiques (déjà !!) et avec d’autres domaines scientifiques ou économiques.
  • Mustapha Bouhtou, expert senior en optimisation, France Telecom Orange Labs R&D Division
    Intérêts scientifiques : responsable de projet optimisation (Ingénierie et Marketing) à France Telecom Orange Labs R&D Division, auparavant, consultant en optimisation chez EDF, SIMULOG et ILOG ; doctorat en optimisation à INRIA.
    Actions envisagées : continuer à renforcer les liens entre la SMAI et le milieu industriel et participer à la visibilité de la SMAI auprès d’autres institutions et sociétés savantes qui sont à la frontière des thématiques de la SMAI ; l’organisation à Orange de la journée SMAI-MAIRCI et l’action envers la société SEE en sont deux exemples.
  • Maria J. Esteban, directrice de recherche CNRS à l’Université Paris-Dauphine.
    Intérêts scientifiques : EDP, méthodes variationnelles, applications en mécanique et chimie quantique relativiste. Interactions fluide-structure.
    Actions envisagées : je me représente à ces élections pour le Conseil d’Administration de la SMAI pour continuer à travailler pour notre société et en particulier pour pouvoir terminer mon mandat de Présidente. Je compte maintenir et renforcer l’action que je mène en développant les activités courantes de la société, en la rendant plus visible, mais en même temps je souhaiterais renforcer les relations de la SMAI avec les entreprises et avec les partenaires extérieurs, français et étrangers.
  • Emmanuel Gobet, professeur à Grenoble INP - Ensimag.
    Intérêts scientifiques : Processus stochastiques et liens avec EDP, Probabilités numériques, Mathématiques financières, Analyse stochastique, Statistique des processus.
    Actions envisagées : je souhaite participer activement aux réflexions et actions pour le développement des liens académique/industrie, de la valorisation de la recherche en générale, d’une meilleure reconnaissance du diplôme de docteur dans l’industrie. Je souhaite également favoriser le développement des interactions de l’aléatoire avec d’autres disciplines et applications.
  • Edwige Godlewski, maître de conférences à l’Université Pierre et Marie Curie.
    Intérêts scientifiques : systèmes de lois de conservation, analyse numérique des équations aux dérivées partielles, méthodes de volumes finis.
    Actions envisagées : membre sortant du CA, je candidate de nouveau pour continuer mon activité de déléguée à l’enseignement de la SMAI et veiller à ce que la SMAI soit présente comme instance de proposition. Je souhaite œuvrer à mieux faire connaître les mathématiques appliquées dans l’enseignement secondaire, auprès des enseignants et des élèves, en Licence, et dans les écoles d’ingénieur ; également participer à une meilleure visibilité de nos formations dans l’enseignement supérieur. Pour ces différentes actions, je vais continuer à agir en concertation avec les autres associations liées à l’enseignement des mathématiques à tous les niveaux et essayer de susciter dans la communauté des mathématiciens appliqués une meilleure participation à ces objectifs.
  • Frédéric Lagoutière, professeur à l’Université Paris-Sud 11.
    Intérêts scientifiques : EDP hyperboliques, modélisation, analyse numérique, calcul scientifique.
    Actions envisagées : j’ai participé à plusieurs actions de vulgarisation des mathématiques (comme Enigmath) et d’organisation de la vie de la communauté (comme la journée d’accueil des nouveaux mathématiciens) et je suis prêt à continuer à m’investir dans ces domaines par l’intermédiaire de la SMAI.
  • Antoine Lejay, chargé de recherche INRIA, Centre Nancy-Grand Est
    Intérêts scientifiques : probabilités appliquées, notamment les méthodes de Monte Carlo et leurs applications, analyse stochastique.
    Actions envisagées : je compte m’investir fortement dans la gestion de l’association et promouvoir les interactions entre les différentes branches des mathématiques à l’intérieur et à l’extérieur du milieu académique.
  • Jean Mairesse, directeur de recherche CNRS à l’Université Paris 7
    Intérêts scientifiques : je m’intéresse aux probabilités appliquées en général, et aux liens avec l’informatique en particulier.
    Actions envisagées : si je suis élu au Conseil d’Administration de la SMAI, je compte continuer à m’impliquer dans le développement de l’interface entre mathématiques appliquées et informatique.

  • Etienne de Rocquigny, professeur et directeur adjoint de la recherche à Centrale Paris, directeur du laboratoire de mathématiques appliquées et informatique (MAS). Ancien chercheur senior d’EDF R&D, ancien directeur de projet dans une PME internationale de recherche contractuelle.
    Intérêts scientifiques : modélisation des risques et incertitudes, croisements entre proba/stat et modélisation physico-numérique, mathématiques appliquées à l’industrie et l’environnement.
    Actions envisagées : j’ai une longue expérience de l’interface entreprise/académique tant en matière de recherche que de formation initiale et continue, en France, en Europe et dans le monde. Je pense qu’il y a des opportunités historiques de développement et que la SMAI aura un rôle privilégié à développer, tant du fait de l’excellence mathématique française et de la notoriété qu’elle a déjà auprès des grands industriels, que des nouveaux territoires à explorer (PME/PMI, innovation web et frontières math-informatique, …). Il y a beaucoup à faire pour mettre en lien la communauté mathématique académique avec les nombreuses entreprises porteuses de verrous scientifiques au moins partiellement mathématiques et d’innovation encore inexplorées.

Accueil du site | Contact | Coordonnées | Plan du site

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC