Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles

Pour ne pas oublier la disparition d’Ibni Oumar Mahamat Saleh

Le décès du Président du Tchad ne doit pas nous faire oublier l’enlèvement et la disparition de notre collègue Ibni Oumar Mahamat Saleh, mathématicien à l’université de N’Djamena.

Communiqué de la Société Mathématique de France, de la Société des Mathématiques Appliquées et Industrielles et de la Société Française de Statistique :

Le décès du Président du Tchad (20 avril 2021) a été l’occasion pour le Président de la République Française de rappeler la participation active des forces armées tchadiennes à la lutte contre le terrorisme dans les pays du Sahel dont la France est partie prenante. Toutefois, cela ne doit pas nous faire oublier que, il y a plus de 13 ans, le 3 février 2008, Ibni Oumar Mahamat Saleh, mathématicien à l’université de N’Djamena et porte-parole de l’opposition démocratique, a été enlevé à son domicile à N’Djamena par des forces armées militaires tchadiens. Il est presque certainement mort décédé dans les jours suivants. Les circonstances de son enlèvement et de sa disparition n’ont jamais été élucidées.

Le Prix «  Ibni Oumar Mahamat Saleh  » a été créé dès 2009 par nos trois sociétés savantes pour que la mémoire de notre collègue reste vivante et pour poursuivre son engagement en faveur des mathématiques en Afrique. Annuel jusqu’à 2017, il est maintenant attribué tous les deux ans à de jeunes mathématiciens ou mathématiciennes d’Afrique Centrale ou d’Afrique de l’Ouest. Il peut financer un séjour scientifique de quelques mois, grâce une souscription.

Nous n’oublions pas Ibni Oumar Mahamat Saleh et nous continuons à demander aux autorités tchadiennes et françaises que toute la vérité soit faite à son sujet.


Accueil du site | Contact | Coordonnées | Plan du site

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC