Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles

Livre Blanc sur la valorisation dans l’industrie du diplôme de docteur en mathématiques appliquées

Présentation du Livre Blanc

Téléchargeable (1,9Mo)

Contexte

La création de connaissances et l’innovation sont désormais vitales pour toute société avancée, en particulier pour les sociétés européennes. Il y va de l’avenir de nos sociétés et du maintien d’un niveau de bien-être élevé pour leurs populations. La compétition au niveau mondial est rude, et pas seulement au niveau du coût de la main-d’oeuvre : la Chine et l’Inde sont des exemples de pays qui se préparent à innover massivement tout en disposant d’un réservoir de main-d’oeuvre bon marché. Il faut donc que les sociétés développées investissent beaucoup plus dans la recherche, non seulement au niveau académique, mais également au niveau de la recherche industrielle.


En France, l’embauche de docteurs dans les entreprises
est confrontée à une spécificité nationale, à savoir l’existence et l’importance d’écoles d’ingénieurs indépendantes de l’université.
La coexistence des grandes écoles et des formations doctorales a pour effet de bord une tendance historique des entreprises françaises
à recruter des ingénieurs plutôt que des docteurs même pour des postes de recherche et développement.
En dehors de la France ces deux métiers sont bien différenciés et chacun joue son rôle au sein de l’entreprise tout en étant complémentaire de l’autre.


A cela s’ajoute une tendance croissante des entreprises à externaliser leurs activités de recherche en privilégiant les collaborations avec le milieu académique ou en sous-traitant des pans importants de leur activité de recherche à de petites entreprises spécialisées par exemple dans l’écriture de logiciels. Dans le même ordre d’idées, les entreprises préfèrent souvent la mise en place de thèses CIFRE ou d’un contrat de collaboration avec des universitaires à l’embauche d’un chercheur permanent.


Enfin un autre problème concerne le manque d’ouverture de la plupart des PME aux activités de recherche, sauf dans le cas des PME très innovantes, souvent créées à l’initiative de chercheurs. Toute avancée dans ce domaine aurait des répercutions importantes.


Tout ceci explique, comme le dit A. Bugnicourt dans le texte qu’elle a écrit pour ce Livre Blanc, que " si on exclut quelques très grandes entreprises qui recrutent depuis des décennies des cohortes importantes de docteurs en mathématiques, il faut bien avouer que les entreprises méconnaissent souvent ces profils. Elles les jugent trop théoriques et ne voient pas quelle réelle valeur ajoutée ils pourraient leur apporter. Les docteurs en mathématiques doivent donc s’intéresser aussi aux problématiques des entreprises et apprendre à montrer au mieux en quoi leurs compétences spécifiques peuvent leur permettre de trouver des solutions mathématiques innovantes en réponse à des problèmes industriels concrets. Ainsi, si les docteurs en mathématiques et, plus généralement, les personnes formées par la recherche, présentent de nombreux atouts pour les entreprises contemporaines, ils doivent donc apprendre à mieux se connaître et se reconnaître mutuellement ".


Genèse du projet

Dans ce contexte, la SMAI a décid\’e de contribuer à l’analyse de la situation des docteurs en mathématiques appliquées dans le monde des entreprises, de leurs conditions d’embauche (en particulier leurs salaires) et de l’évolution de leur carrière. Elle a souhait\’e aussi essayer d’évaluer les besoins ressentis par les entreprises et leurs besoins réels en matière de recherche. La SMAI espère ainsi rendre plus visible le métier de mathématicien en entreprise et mieux préparer les docteurs à l’embauche et au travail en milieu industriel.


Le projet de ce Livre Blanc a été lancé par Denis Talay au début de sa présidence de la SMAI.

Il est dédié à la mémoire de Patrick Lascaux, décédé le 28 mars 2010,
Vice-Président de la SMAI chargé des relations industrielles depuis 2004,
qui eut un rôle moteur dans la genèse de ce Livre Blanc


Contenu

Ce Livre Blanc comporte deux parties distinctes.

D’une part, des contributions de responsables industriels donnant leur point de vue et parfois celui de leur entreprise (chapitre 2) et des témoignages de jeunes docteurs mathématiciens travaillant dans l’industrie qui décrivent leur expérience personnelle (chapitre 3). Le chapitre 4 contient deux analyses des atouts et handicaps des docteurs en mathématiques appliquées candidats à un recrutement dans l’industrie.

D’autre part, le compte rendu de la Table ronde organisée par la SMAI et parrainée par Madame Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui a eu lieu le 3 novembre 2009 au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et qui a réuni des industriels, des universitaires et des représentants de la SMAI, du Ministère, de l’Association Bernard Grégory et d’Adoc Talent Management.(chapitre 5).

Les points saillants de ce Livre Blanc sont repris dans sa conclusion (chapitre 6).

- Le compte rendu détaillé de la table ronde est ICI (fichier pdf, 320ko).


Home | Contact | Coordonnées | Site Map

Site powered by SPIP + AHUNTSIC