Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles

Prix de thèse SMAI-GAMNI

le jury du prix de thèse SMAI-GAMNI,destiné à récompenser la meilleure thèse soutenue en 2019 en mathématiques appliquées pour les sciences de l’ingénieur, s’est réuni le 21 Janvier 2020. Le jury composé de

- Fatiha Alabau (Laboratoire Jacques-Louis Lions, Université de Lorraine)
- Olivier Guibé (Université de Rouen)
- Hervé Guillard (Inria Sophia Antipolis Mediterranee)
- Jean-Marc Hérard (EDF Chatou)
- Maria Kasakova (INSA de Rouen)
- Roger Lewandowski (Université Rennes 1, Président)
- Clair Poignard (INRIA Bordeaux)
- Antoine Rousseau

a examiné les dix-sept candidatures reçues. Le jury souligne la grande qualité des thèses et félicite individuellement chacun-e pour ces travaux de haut niveau, qui témoignent de l’excellence de cette génération de jeunes chercheuses et chercheurs, ce qui fait que le concours de cette année était particulièrement compétitif.

Après une une longue délibération, le jury a désigné à l’unanimité

Florian FEPPON (CMAP, Ecole Polytechnique Paris)

comme lauréat du prix de thèse SMAI-GAMNI de l’édition 2019 pour sa thèse intitulée

« Shape and topology optimization of multiphysics systems »

La thèse est disponible à

http://www.cmap.polytechnique.fr/~florian.feppon/files/Feppon_2019_multiphysics.pdf

Ses directeurs de thèse sont Grégoire Allaire (Ecole Polytechnique Paris) et Charles Dapogny (CNRS Grenoble). Le jury adresse ses plus vives félicitations à Florian pour son travail remarquable.

Florian représentera la France aux prix de thèse de L’association européenne ECCOMAS

prix de la meilleure thèse européenne

Lauréats précédents

- 2019 : Camilla Fiorini pour sa thèse intitulée "Sensitivity analysis for nonlinear hyperbolic systems of conservation laws", qu’elle a effectuée au LMV Versaille, et l’INRIA Sophia Antipolis, sous la direction de Christophe Chalons et Régis Duvigneau.
- 2018 : Valentin Resseguier pour sa thèse intitulée "Mixing and fluid dynamics under location uncertainty" qu’il a effectuée à l’INRIA Rennes et à IFREMER Brest sous la direction de Etienne Mémin et de Bertrand Chapron.
- 2017 : Mikel Landajuela pour sa thèse intitulée "Coupling schemes and unfitted mesh methods for fluid-structure interaction" qu’il a effectué à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et l’INRIA sous la direction de Miguel A. Fernandez.
- 2016 : Olivier Zahm pour sa thèse intitulée "Model order reduction methods for parameter-dependent equations — Applications in Uncertainty Quantification." qu’il a effectué à l’École Centrale de Nantes sous la direction de Marie Billaud-Friess et Anthony Nouy.
- 2015 : Annabelle Collin pour sa thèse intitulée "Asymptotic analysis in cardiac electrophysiology. Applications in modeling and in data assimilation" qu’elle a effectué
à INRIA sous la direction de D. Chapelle et J.-F. Gerbeau.
- 2014 : Sébastien Le Martelot pour sa thèse intitulée "Contribution à la simulation numérique directe de l’ébullition" qu’il a effectué
à l’Université Aix Marseille sous la direction de R. Saurel et B. Nkonga.
- 2013 : Cristobal Bertoglio pour sa thèse intitulée "Problèmes directs et inverses en intéraction fluide-structure. Application à l’hémodynamique" qu’il a effectué sous la direction de J.-F. Gerbeau et M.A. Fernandez à l’INRIA Rocquencourt.
- 2012 : Max Duarte pour sa thèse effectuée au Laboratoire EM2C - UPR CNRS 288 du CNRS, Ecole Centrale Paris sous la direction de Marc Massot (EM2C), Frédérique Laurent-Nègre (EM2C) et Stéphane Descombes (Université de Nice). Sa thèse s’intitule "Méthodes numériques adaptatives pour la simulation de la dynamique de fronts de réaction multi-échelles en temps et en espace".
- 2011 : Damien Kah pour sa thèse effectuée à IFP Energies Nouvelles et au Laboratoire EM2C - UPR CNRS 288 du CNRS, Ecole Centrale Paris sous la direction de Frédérique Laurent-Nègre (EM2C), Marc Massot (EM2C) et Stéphane JAY (IFP Energies Nouvelles) et sur le sujet "Prise en compte des aspects polydisperses pour la modélisation d’un jet de carburant dans les moteurs a combustion interne".
- 2010 : Elie Hachem pour sa thèse soutenue à l’Ecole des mines de Paris sous la direction de Thierry Coupez et Elisabeth Massoni, sur le sujet "Stabilized Finite Element Method for Heat Transfer and Turbulent Flows inside Industrial Furnaces".
- 2009 : Vivien Clauzon pour sa thèse soutenue à l’Université Blaise Pascal sous la direction conjointe de Stéphane Clain et Thierry Dubois, sur le sujet “Analyse de schémas d’ordre élévé pour les écoulements compressibles. Application à la simulation numérique d’une torche à plasma
- 2008 : Aline Lefebvre pour sa thèse effectuée à l’Université de Paris-Orsay sous la direction de Bertrand Maury, sur le sujet “Modélisation numérique d’écoulements fluide-particules”.
- 2007 : Vincent Levasseur, pour une thèse effectuée à l’Université Paris 6 et chez Dassault Aviation sous la direction de Pierre Sagaut et sur le sujet “Simulation des grandes échelles en éléments finis stabilisés : une approche variationnelle multi-échelles”.
- 2006 : Fabien Marpeau, pour une thèse effectuée à l’Université de Bordeaux sous la direction de C.H. Bruneau et M. Langlais et sur le sujet “Analyse mathématique et numérique de phénomènes de transport réactif en milieu poreux et en dynamique des populations”.
- 2005 : Tony Lelièvre, pour une thèse effectuée au Cermics (ENPC) sous la direction de Claude Le Bris et Benjamin Jourdain et sur le sujet “Modèles multi-échelles pour les fluides viscoélastiques”.


Accueil du site | Contact | Coordonnées | Plan du site

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC